Semaine du 21 au 27 mai + bilan du mois de mai 2014

Publié le par BOFR

Semaine du 21 au 27 mai + bilan du mois de mai 2014

  La grosse sortie de la semaine a comblé les attentes. En effectuant la 3e meilleure première semaine de l'année, le nouveau X-Men a permis, avec l'aide du Bon Dieu, de relever la quatrième semaine de mai à 3,6M d'entrées.

  • Porté par son impressionant casting regroupant les deux générations d'acteurs de la franchise initiée et retrouvée par Bryan Singer, X-Men : Days of Future Past marque le grand retour des mutants dans les salles françaises avec pas moins d'1,2 million de spectateurs recensés en sem.1 (dont 1900 spect./copie) ! Soit le meilleur score de la saga depuis X-Men : l'Affrontement final, dernier volet de la trilogie des années 2000 sorti en 2006. Même X-Men : le Commencement, prequel de Matthew Vaughn qui avait revigoré la franchise en 2011 et que reprend ce film-ci, n'avait pas démarré aussi bien (avec un peu plus de 900 000 au démarrage il y a trois ans)... De quoi estimer une future 3e place de ce film au box-office annuel actuel. Puisque contrairement aux deux derniers volets de la trilogie avec les pointures Patrick Stewart, Ian McKellen et Halle Berry (de retour ici), le film avec également les "First Class" James McAvoy, Michael Fassbender et Jennifer Lawrence pourrait bénéficier de sa bonne promo emmenée toujours avec fougue par Hugh Jackman et surtout notre Omar Sy national (invité surprise de la franchise) pour éviter de chuter aussi lourdement que ces derniers en 2003 et 2006 (ayant démarré à 1,5M chacun mais fini à 2,8M "seulement") et finir au-delà des 3M d'entrées ! Un score qui ferait tout simplement de lui le meilleur score de la franchise en fin de carrière.
  • En sem.6, Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?, de son côté, n'en finit plus de monter ! La comédie-phénomène de Philippe de Chauveron est d'ores et déjà le plus gros succès de l'année (ça, on le savait depuis quelques semaines), mais avec encore 645 000 entrées, le film avec Christian Clavier a désormais franchi la barre des 8 millions d'entrées et se dirige à ce rythme tout droit vers les 10M ! Si le film n'atteindra pas les près ou plus de 20M engrangés par Intouchables et Les Ch'tis en 2008 et 2011 (juste inatteignables), il est à présent loin devant Supercondriaque, le dernier Dany Boon qu'on voyait parmi les films en tête du classement à la fin de l'année. Même Rien à déclarer, précédent film de Boon sorti la même année qu'Intouchables, est en passe d'être dépassé du haut de ses 8M...

 

  • Les autres affiches hebdomadaires sont bien évidemment plus clairsemées. Pour autant deux films parviennent à (re)passer la barre des 200 000. Godzilla effectue néanmoins en sem.2 une chute à la hauteur de sa créature, avec -60% de fréquentation. Le film de Gareth Edwards avec A.Taylor-Johnson, B.Cranston et J.Binoche ne gagne plus que 280 000 spect. qui lui permettent de franchir la barre du million cumulé en quinze jours. Mais la performance vient davantage de Deux jours, une nuit, le nouveau drame des frères Dardenne présenté au dernier Festival de Cannes. Le film, porté par Marion Cotillard, fait près de 220 000 entrées en sem.1, ce qui le place en bon quatrième.
  • En 5e et 6e places, notons le maintien des deux comédies françaises printannières Barbecue d'Eric Lavaine et Babysitting de et avec Philippe Lacheau. Tandis que la première, en sem.4, approche les 1,4 million de billets suite à ses plus de 130 000 nouvelles entrées, la deuxième, en sem.6, est désormais toute proche des 2 millions grâce à ses 105 000 spect. supplémentaires.
  • En doublant ses entrées par rapport à la semaine précédente (le film étant sorti un dimanche en parallèle de sa présentation à Cannes, n'ayant donc effectué qu'une première semaine de trois jours), The Homesman, le western dramatique de Tommy Lee Jones, passe donc la barre des 100 000 en sem.2 pour cumuler 150 000 spect. en dix jours.
  • Autre film présenté à Cannes, le nouveau David Cronenberg, Maps to the stars, avec Julianne Moore, Robert Pattinson et Mia Wasikowska, est le dernier film de la semaine à passer ce cap des 100 000. 
  • En sem.4, The Amazing Spider-Man 2 cumule près de 2,2 millions d'entrées et est en passe de dépasser Les Trois Frères, le Retour à la 4e place du classement annuel. Grace de Monaco complète assez faiblement le Top 10 hebdo en sem.2 en plafonnant à moins de 250 000 entrées. Le film d'Olivier Dahan avec Nicole Kidman est pour ainsi dire un véritable flop.

 

À suivre cette semaine : On parlait à l'instant du flop de N.Kidman en princesse, sans doute que le retour remarqué d'Angelina Jolie en Maléfique sorcière de conte de fées fera plus d'entrées. C'est même sûr ! Reste à savoir si la nouvelle réadaptation pour Disney d'un de ses classiques (en l'occurence La Belle au bois dormant) passera devant X-Men et le Bon Dieu...

Avec 5M d'entrées supplémentaires en un mois (soit le score du plus gros succès de 2013), les gendres issus de l'immigration de 'Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?' peuvent trinquer à tout va !

Avec 5M d'entrées supplémentaires en un mois (soit le score du plus gros succès de 2013), les gendres issus de l'immigration de 'Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?' peuvent trinquer à tout va !

  La comédie de l'année monte, monte, monte, et avec un mois de mai aussi prolifique que le précédent, Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? a encore marqué les esprits en attirant toujours plus de spectateurs ce mois-ci.

  • Ponctué par une seule grosse chute en milieu de mois rattrapé néanmoins par un maintien sur le podium hebdo toujours en cours début juin, la comédie emmenée par les comédiens Frédéric Chau, Ary Abittan et Medi Sadoun a rassemblé encore 5 millions de personnes pour son deuxième mois à l'affiche, le plaçant en pôle position pour le reste de l'année, à présent quasiment sûr de finir en tête du classement annuel du haut de ses 8M d'entrées ! Et ce n'est pas fini, car il pourrait très bien réitérer cet exploit pour un troisième mois d'affilée en juin, le mois précédent la saison estivale comptant en plus de cela assez peu de blockbusters par rapport à mai ! Ce qui laisse en l'occurence le champ libre au Bon Dieu pour s'élever toujours plus haut au box-office, en visant à présent la barre symboliquement triomphale des 10M d'entrées en juin...
  • Deux films de super-héros étaient de retour en mai. L'un, sorti le dernier jour d'avril, nous faisait retrouver l'Homme-araignée Peter Parker, de retour pour un cinquième film signé Sony et deuxième respectivement réalisé et interprété par Marc Webb et Andrew Garfield. The Amazing Spider-Man : le Destin d'un héros a ainsi assuré le minimum en bénéficiant d'un mois complet pour y effectuer son deuxième score avec 2,2 millions d'entrées. Il aura néanmoins subi de nombreuses chutes de fréquentation (notamment une vertigineuse en sem.3) malgré une bonne première semaine (à 1,2M) qui lui permettront à peine de faire mieux que le premier volet rebooté de la franchise (2,5M en 2012).
  • L'autre, sorti pour la fin du mois, marquait le retour d'un groupe de supers revenus en force : les X-Men ! Revenus sous la houlette de Bryan Singer, l'initiateur de la franchise cinématographique adaptée des comics Marvel (également à l'origine de Spider-Man), les mutants de Stan Lee, toujours emmenés par Wolverine (Hugh Jackman), se rassemblaient une nouvelle fois mais de manière totalement inédite. Days of Future Past, par le biais d'un voyage dans le temps censé sauver les personnages (encore vivants) de la trilogie d'une mort certaine, s'emploie à reprendre également le casting du Commencement (2011), parmi lesquels figurent les jeunes Pr Xavier et Magneto. C'est ce pari assez fou mais gagnant qui permet actuellement de faire de ce nouveau film le plus réussi et le plus lucratif de la saga. 1,8 millions de spectateurs sont en effet allés le voir en dix jours, et on peut facilement en attendre plus de 3M en fin de course désormais (record en France pour les mutants !).
  • Aidé par son casting attrayant, la comédie printannière Barbecue, avec Florence Foresti, Franck Dubosc et Lambert Wilson a constitué l'un des autres succès français du mois, avec 1,3 million de billets récoltés. Le film d'Eric Lavaine finit ainsi 4e au classement mensuel, devant l'autre succès français du printemps, Babysitting. La comédie potache de La Bande à Fifi, sorte de mixe à la française de Projet X et Very Bad Trip, est le sixième et dernier film à avoir attiré plus d'1 million d'entrées sup. en mai, ce qui a permis de la placer dans le Top 10 au BO annuel (v.dernier bilan bimestriel publié).
  • Entre-deux se glisse Godzilla, autre blockbuster sorti au mois de mai remettant au gout du jour la célèbre créature japonaise. Le remake de Gareth Edwards a pour l'instant attiré 1,1 million de spectateurs. Un score ayant souffert également d'une conséquente chute de fréquantation en sem.2, qui le privera de la barre des 2M et des 3M réalisés par la précédente version de Roland Emmerich (1998).
  • Ayant poursuivi sur sa lancée des vacances d'avril, Rio 2 a rassemblé encore 900 000 petits et grands en mai. Le film d'animation, ayant même récupéré quelques entrées en fin de mois (à l'approche de la Coupe du Monde brésilienne), est ainsi devenu pour l'instant le 3e plus gros succès de l'année. En attendant sans doute X-Men...
  • Enfin, sorti en toute fin de mois, Maléfique a engrangé environ 400 000 tickets pour ses quatre premiers jours à l'affiche. Le conte réadapté de Disney sur la méchante de La Belle au bois dormant incarnée par Angelina Jolie, ferme la marche de ce bilan mensuel, qu'il tentera d'occuper de nouveau en ce mois de juin, qui, comme dit plus haut, n'aura pas grand chose à se mettre sous la dent, notamment en terme de blockbusters, outre les retours de Tom Cruise et Johnny Depp dans des films mêlant thriller et guerre et/ou science-fiction...

Publié dans Semaines, Bilans, Bilan mois

Commenter cet article